- Décoration

Le fondateur d’IKEA, Ingvar Kamprad, est décédé

IKEA perd son fondateur

 

On a appris la nouvelle dimanche 28 janvier 2018, Ingvar Kamprad, le fondateur des magasins IKEA, s’est éteint à l’âge de 91 ans.

C’était un précurseur dans l’univers de la maison, avec l’invention des meubles en kit et leurs mises en vente à petit prix. L’un des plus grands entrepreneurs que le XX e siècle ait connu, est décédé le 27 janvier 2018, après avoir contracté une pneumonie durant l’un de ses voyages.

 

C’est le compte suédois de la marque qui l’a annoncé sur Twitter :

“Ingvar Kamprad est parti calmement dans sa maison de Smaland. Il est né à Smaland en 1926 et a fondé IKEA à l’âge de 17 ans”. Soulignant au passage les chiffres de sa réussite : “190 000 personnes employées à travers le monde et un chiffre annuel de 38 milliards d’euros”.

 

Né en 1926, à Smaland donc, qui est une petite zone rurale au sud du pays, Ingvar Kamprad se voulait révolutionnaire, et ce, très tôt. Fils de paysan, il ne voulait pas d’une vie de dur labeur. Déjà à l’âge de 5 ans, il vend a vélo, avec ses voisins, des graines de fleurs ainsi que des cartes de voeux et toutes sortes de babioles.

À ses 17 ans, son père lui donna une petite somme d’argent que Ingvar ne va pas dilapider de suite. En effet, il en profite pour créer sa propre entreprise, IKEA, qui veut dire Ingvar Kamprad Elmtaryd Agunnaryd, qui représente ses initiales ainsi que les deux premiere lettre de la paroisse et la ferme de son enfance. Avant les premiers meubles en kit, qui datent de 1947, la vente ne se faisait que par correspondance.

Paraitrait-il, que l’idée qui fera de lui un homme riche, lui est venue lorsqu’il a vu l’un de ses amis démonter les pieds d’une table afin de la rentrer dans un coffre de voiture. Il a alors compris que le gain de place permet de faire des économies.

 

Le concept est alors tout trouvé, en plus d’être simple et révolutionnaire. Il faut insuffler aux clients l’envie de venir dans de grands hangars achetés du mobilier en kit, qui est de ce fait beaucoup moins cher en terme de stockage et de transport.

Son premier magasin ouvrira en 1958 à Älmhult, petit village suédois à la base, mais qui est aujourd’hui la ville qui accueille les bureaux de l’enseigne, mais aussi ses restaurants, ses hôtels, ses studios ainsi que bien plus encore.

 

L’engagement social de la marque, qui était d’alléger les coûts des deux cotés (clients et enseigne) en montant des meubles en kit chez soi, a fait d’elle plus qu’une entreprise. Le but était d’alléger le coût des produits pour ouvrir les portes du design en Suède.

Ingvar Kamprad s’est alors basé sur deux mots pour la construction de ses meubles : la praticité et l’esthétisme. On appellera cela plus tard, le “design démocratique”. Ce dernier consiste à “rendre le bon design accessible au plus grand nombre en associant dans les justes proportions l’esthétique, la fonctionnalité, la qualité et la durabilité, à un prix abordable”

 

Le premier catalogue IKEA sera édité en 1951, une stratégie permettant a l’entrepreneur et sa marque de vendre ses meubles a une plus large échelle. A l’heure actuelle, il est édité à plus de 250 millions d’exemplaire, pour être diffuser dans le monde entier, afin d’alimenter la visite de ses 400 magasins qui accueillent à peu près 1 milliard de visiteurs par ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *