Sélectionner une page

La pratique du yoga est une activité aux innombrables bienfaits pour la santé du corps, mais saviez-vous que ceux-ci peuvent être bien plus nombreux si les postures ou « asanas » que vous pratiquez sont complètement nues ? C’est l’un des derniers types de yoga devenu très, très populaire. Son objectif n’est autre que de faire en sorte que les pratiquants soient confrontés à une situation inhabituelle pour eux, se libèrent de tous leurs vêtements et apprennent à se concentrer exclusivement sur leur respiration et leur paix intérieure, en laissant de côté toutes leurs peurs, leurs complexes et leurs insécurités.

Une discipline qui compte de plus en plus de pratiquants dans le monde

Le yoga nu 1Les spécialistes ont souligné que cette variante du yoga traditionnel apporte beaucoup plus de bienfaits sur le plan psychologique, mais aussi physique. L’un de ses principaux avantages est qu’il améliore le fonctionnement du cerveau et du système nerveux. Lorsqu’une activité physique spécifique est pratiquée nue, les impulsions et les connexions neuronales sont beaucoup plus stimulées. Ce qui se traduit par un meilleur fonctionnement du système nerveux en général.

Sur cette base, on peut également dire que c’est une pratique très adaptée à ceux qui ont besoin de détendre leur corps, d’atteindre un état de tranquillité optimal et de se débarrasser du stress et des tensions qui s’accumulent jour après jour.

Un sentiment de liberté

Lorsque vous enlevez tous les vêtements que vous portez pour commencer la séance, vous éprouvez un sentiment de liberté qui n’est pas atteint avec d’autres façons de pratiquer cette discipline. Ce type d’activité vise également à aider les praticiens à prendre conscience de la libération de ces biens matériels qui les empêchent d’atteindre la clarté d’esprit et la paix intérieure.

Présenter le corps nu au monde, sans rien à cacher, peut être une expérience très libératrice et une façon de se connecter avec la nature, en surmontant tous les préjugés imposés par la société qui empêchent la nudité d’être perçue comme quelque chose de « naturel ».